Numéro vert Natarys +33800303088
Accueil
contact

Natarysdecoune Technologie de Pointe

Filtration : un procédé issu de la haute technologie spatiale

Première étape, l’eau de votre robinet transite à travers quatre niveaux de filtration : filtre à charbon actif, filtre à sédiment, osmose inverse et post-filtre à charbon actif assurent la pureté physique, chimique et bactériologique de l’eau. Ce système de filtration ultra-performant élimine les bactéries, le calcaire, le chlore, les pesticides, les nitrates, les métaux lourds, les résidus médicamenteux et l’excédent de particules dissoutes, pour vous offrir une eau parfaitement pure.

La technologie de filtration par osmose inverse utilisée par NATARYS est également utilisée par la NASA et les grands navigateurs pour notamment désaliniser l’eau de mer. Cette technologie permet de produire mécaniquement une eau pure à partir de l’eau du robinet, et avec une dépense énergétique très faible.

Dynamisation : un procédé issu de la technologie Natarys

Deuxième étape, la dynamisation permet de transmettre à l’eau toute la vitalité et l’énergie qu’elle possède naturellement à la source. En effet, lors de son transport et de son traitement (y compris sa filtration par osmose inverse), la structure des molécules d’eau est altérée.

Pour redonner à l’eau filtrée toutes les propriétés naturelles de vitalité et de structure énergétique, NATARYS a développé une technologie de régénération de l’eau à haute fréquence basée sur les travaux de Bignan-Violet. L’eau Natarys est aussi une eau bio-compatible considérée comme une « eau parfaite » selon les normes de la bioélectronique de Vincent, avec les bienfaits de la dynamisation en plus.

A l’issue de ces 2 étapes, l’eau de votre robinet est devenue l’eau Natarys,
une eau purifiée, bio-compatible… L’eau de votre bien-être.

1
Le filtre à charbon actif

Le charbon actif, catalyseur remarquable, retient une partie des polluants par absorption (grâce nottamment aux fibres naturelles de noix de coco, notamment les matières organiques, le chlore, les hydrocarbures, les pesticides et les métaux lourds. Cette étape retient une faible partie des polluants, c’est pourquoi ce niveau de filtration est insuffisant.

2
Le filtre à sédiment

Le filtre à sédiment opère une micro-filtration… et protègera ainsi la membrane à osmose inverse.

3
La membrane à osmose inverse

Cette membrane filtre tout dans l’eau. Elle a comme gros avantage de n’avoir aucune limite de capacité de filtration. Elle élimine les molécules chimiques, les métaux lourds, l’excès de résidus solides et notamment les nitrates. Tous ces polluants sont éliminés avec une eau de rinçage, évitant ainsi le colmatage de la membrane. Ce rinçage se fait automatiquement pendant la production d’eau. Cette filtration donne alors une eau d’une grande pureté, débarrassée de tous les polluants.

4
Le post-filtre à charbon actif

Le post-filtre à charbon actif termine l’affinage de l’eau après filtration par osmose inverse pour lisser sa texture et son goût.

5
La dynamisation

La dynamisation est un procédé qui transfert à l’eau de l’énergie à haute fréquence (transfert assuré par un condensateur à base de cire d’abeille comme le procédé originel mis au point par Marcel Violet). Ce processus agit au niveau moléculaire pour conférer à l’eau ses propriétés électriques et fonctionnelles d’origine, dans sa capacité à s’organiser sous forme de clusters. C’est sous cette forme que l’eau pénètre la plus efficacement les membranes cellulaires et assure ses fonctions essentielles. Ce niveau d’organisation peut être amplifié par l’adjonction d’une information sous forme de fréquences lumineuses et sonores. Par ces procédés, la technologie Natarys reproduit les bienfaits apportés par l’eau d’orage, qui de tout temps, a pu prouver son efficacité sur les organismes vivants.